Dans les yeux d'Anouch
Gallimard jeunesse
 
Ce roman a pour moi une signification toute particulière, puisqu'il s'inspire pour une grande part des souvenirs de ma grand-mère arménienne, qui a été déportée en 1915 avec toute sa famille et a pu échapper par miracle au premier génocide du XXe siècle.

Communiqué de presse

Compte-rendu Figaro

Histoires sans fin, interview Antoine de Caunes

Compte-rendu ActuaLitté

Compte-rendu webtvCulture
 

Anouch, treize ans, est Arménienne et vit en Turquie. En 1915, la population arménienne est chassée de chez elle, entassée dans des camps et exterminée massivement. Pour Anouch et sa famille commence un long et terrible exode. Ils parviennent à demeurer clandestinement en Turquie et s'organisent tant bien que mal pour survivre. Seul rayon de lumière dans cette terrible épreuve, Anouch rencontre Dikan, un garçon avec lequel elle se lie. Mais les deux amoureux sont bientôt séparés : Dikan et les siens sont arrêtés et déportés... Anouch s'accroche au fol espoir qu'il est toujours vivant et qu'elle le reverra un jour.
 

Il y a cent ans, le génocide arménien : le récit bouleversant d'une adolescente dans les drames de l'Histoire.

 
Dans les yeux d`Anouch roman jeunesse Roland Godel
 La belle illustration de couverture, signée Marcelino Truong
 
  • Lire l'article paru le 22 avril 2015 dans Le Courrier de Genève (PDF)
Roland Godel Prix Gulli Antoine de Caunes

Remise du Prix Gulli 2015 pa
r Antoine de Caunes, président d'honneur du jury, Paris, le 24 septembre 2015

roland godel prix gulli 2015

Le jury du Prix Gulli 2015: Michèle Reiser, présidente; Antoine de Caunes, président d'honneur; Caroline Cochaux; Natacha Polony; Adelaïde de Clermont-Tonnerre; Caroline Eliacheff; Joyce Jonathan; Timothée de Fombelle; Jiann-Yuh Wang

Prix du roman historique jeunesse 2017 Roland Godel

Prix du roman historique jeunesse de Blois, le 6 octobre 2017 aux côtés de Françoise Dargent et Michel Piquemal